Alternatives

Un NON à Taoua contraindra les autorités à mettre sur pied un vrai projet d’urbanisme pour Lausanne avec la participation des habitants et en concertation avec les autres communes de l’agglomération. Les habitants du quartier de Beaulieu, qui ne demandent  pas à être « dynamisés » à tout prix, et qui n’ont jamais réclamé une tour, méritent un projet qui réponde à leurs besoins en termes de qualité de vie. Ce projet devra également répondre aux besoins du Centre de congrès et d’expositions, comme à ceux de l’école d’infirmières de La Source, qui n’imposent pas un immeuble de 27 étages.

Sur l’urbanisme du quartier de Beaulieu, voir les Rêveries du promeneur téméraire.

L’idée de construire des tours doit être reprise dans une conception de l’ensemble de l’agglomération, qui permette de dire à quoi doit servir une tour, de quels symboles elle peut être porteuse, et où il faut la bâtir. Le rapport sur la strategie pour l’implantation de tours  dans l’agglomération Lausanne-Morges, publié le 20 février 2014,  montre que le projet Taoua est plutôt mal situé. Mais le travail est loin d’être achevé: les 25 communes concernées devraient déterminer, si elles veulent constuire des tours, ce que ces tours pourraient signifier et où il serait opportun de les placer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>